Bahad, Mitzpe Ramon, Israël

2009

La Paracha Chemot (שמות – Noms), Exode 1:1–6:1, raconte l’histoire de Moché, sauvé par la fille du pharaon et élevé comme un Égyptien. D-ieu se révèle à lui dans le Buisson Ardent (Exode 3:2-5) et lui confie la mission de libérer les enfants d’Israël.

Exode 3:2
וְהִנֵּה הַסְּנֶה בֹּעֵר בָּאֵשׁ, וְהַסְּנֶה, אֵינֶנּוּ אֻכָּל
et le buisson flamboyait, mais il ne se consumait pas.

Ce verset, Eliezer Armon architecte de la synagogue du Bahad (1) l’a fait inscrire sur le fronton de la porte d’entrée. qui surplombe le parvis où se déroule la cérémonie lorsque les cadets reçoivent leur grade d’officier et acceptent leur mission.

Le bâtiment est une structure monumentale composée de 24 flammes en béton, installées sur une structure en béton. Chaque flamme et chaque groupe de trois flammes sont reliés par des poutres en acier. En allusion au Michkan, sur la poutre centrale est inscrit le verset (Exode 26:28) וְהַבְּרִיחַ הַתִּיכֹן, בְּתוֹךְ הַקְּרָשִׁים, מַבְרִחַ, מִן-הַקָּצֶה אֶל-הַקָּצֶה : Et la barre du milieu, au milieu des solives, s’étendra d’un bout à l’autre .

(1) Bahad (בה”ד), abréviation de Bsis Hadrakha (בסיס הדרכה = base d’entraînement) est une base d’entraînement de l’école des officiers de Tsahal située dans le camp Laskov, près de Mitzpe Ramon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *